Quebec

Le leadership émotionnel : gage d’une gestion optimale des RH pendant et après la Covid-19

By Guillaume Dupuis posted 06-01-2020 10:17

  
Le leadership émotionnel : gage d’une gestion optimale des RH pendant et après la Covid-19

« Plus la situation est complexe, plus les capacités rationnelles et analytiques devront être mises en sourdine afin d’écouter cette petite voix intérieure qui permettra de trouver une solution satisfaisante pour chacun » Stéphanie Carpentier(2019). Dans un tel contexte, ce GPS interne, que ceux sont nos émotions selon  Christophe Haag (2019) Haag, professeur en comportement organisationnel nous édifie. L’intelligence émotionnelle est donc une aide précieuse pour faire face aux situations des plus complexes suivant la logique de Goleman (2020). Par ailleurs, puisque certaines difficultés auxquelles les entreprises sont confrontées actuellement persisteront pendant un certain temps, le manager doit se préparer à jouer un rôle précis.
 Concrètement voici un certain nombre de bonnes pratiques à l’endroit du personnel qu’il soit à la maison ou sur le site:
  • La proximité communicationnelle du leader et son style empathique : Faire des efforts supplémentaires pour favoriser une communication bidirectionnelle (Molines, 2010) et faire preuve d’empathie pour le bien-être psychologique des employés en situation de télétravail ou de mise à pied; par exemple :
  • Prioriser le bien-être des télétravailleurs et aider le personnel à surmonter l’incertitude
Outre le fait de « prendre conscience de l’impact du bouleversement pour chaque personne », et de « communiquer régulièrement »  l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréées (CRHA), recommande aux employeurs de prioriser le bien-être des télétravailleurs. Cela passe par les mesures non exhaustives suivantes.
  • Offrir du soutien aux employés à travers un programme d’aide psychologique pour ceux qui souffriraient du stress, le cas échéant, les encourager à utiliser ce service.
  • Aider les employés à aménager chez eux un espace de travail ergonomique et sécuritaire, par des conseils ou en leur fournissant des ressources ou du matériel.
  • Offrir aux membres de votre équipe des jeux pour occuper leurs enfants.
  • Offrir des occasions de socialiser afin de limiter l’isolément du personnel, pour éviter ce que Olaf Hermans qualifie de « The Pain of Work without Relationship » :
    • Lunch ou 5 à 7 virtuels, jeux virtuels.
  • Favoriser le dialogue, en faisant preuve de transparence, en communiquant sur les étapes réelles qui restent à franchir et le moment de sortie total de crise. Il importe de rester des guides pour les employés secoués par la crise en restant attentif à leurs préoccupations. Exemples de bonnes pratiques (1) appeler personnellement chaque membre de votre équipe pour les informer des étapes à venir, de leurs responsabilités, de leurs droits et des mesures sanitaires prises; (2) établir un mode de communication de groupe en utilisant les médias sociaux ou autre plateforme sur laquelle les employés pourront poser leurs questions et lire vos réponses
  • Afin que le retour au travail s’effectue dans les meilleures conditions, les membres du comité de santé et de sécurité ou les représentants syndicaux devront être mis à contribution

Motiver de manière inspirante le personnel
La capacité du leader à influencer les subordonnés dans des conditions stressantes, passe par l’impression qu’il montre et par la confiance qu’il dégage, relativement à la poursuite et à l’atteinte des objectifs de l’entreprise avec l’appui de tout son personnel.
  • Comme le préconise à ce sujet le CRHA, adapter son style de leadership à chaque employé et à sa situation.
  • Profiter des interactions par téléphone et ou par visioconférence et les occasions de se trouver seul à seul avec certains employés, pour comprendre ce qui les freine ou les motive, et adaptez le style de gestion en conséquence.
  • Démontrer que la relance est possible et communiquer sur les mesures prises à cet effet contribue à rassurer autant le personnel ainsi que la clientèle future.


    Marie Claire Louillet                

Marie Claire Louillet, DBA, CRME

Professeur en Systèmes d’Informations et Tourisme

Institut de Tourisme et d'Hôtellerie du Québec    

      

 

En collaboration avec Bertrand Dongmo Temgoua (PhD). Gestion-Management, Entrepreneuriat, Recherche & Développement Touristique. Centre Mondial d'Excellence des Destinations (CED)



Autres sources pertinentes

0 comments
27 views

Permalink